Comment s'inscrire aux courses            Comment charger des photos et écrire un descriptif de course

 

Le programme 2020 peut être téléchargé depuis ce bouton

Pollux et Castor

Je devrais écrire Castore e Punta Polluce.

En effet, nous y allions depuis l'Italie. L'ambition était de gravir Pollux, puis de faire la traversée et la descente esthétique du Castor, avant de redescendre sur St-Jacques du Val d'Ayas, loooongue. Malheureusement, c'était vraiment long.

Carol n'était pas des nôtres, en délicatesse qu'elle est avec un de ses genoux. Vu l'ampleur du « sujet », il n'était pas question de prendre des risques. Avec une absence de plus, nous n'étions finalement que 4 !

La météo se confirmait comme bonne pour dimanche, laissant des craintes d'avoir un orage le samedi, raison pour laquelle nous sommes parti tôt de Ollon et avons utilisé la Jeep-Taxi pour raccourcir l'approche d'une heure et demie. De toute façon, tout le monde était averti, ce serait une course sérieuse… lire longue :

Jour 1 :   Montée au refuge des guides du Val d'Ayas      5h00 ! 

Jour 2 :   13h30

•            Pollux :                                           3h00 env

•            Descente vers le Passo di Verra               1h30

•            Castor :                                           2h30

•            Rifugio Quintino Sella :                2h30

•            Colle di Betaforca :                       2h00

•            Retour Saint Jacques                   2h00

Ce fut presque ça ! Après un départ retardé d'une heure par la pluie (un pseudo 'orage', inexistant en fait) un beau bouchon dans les chaînes et les rappels du Pollux : 14h de marche ! Nous sommes revenus fourbus mais contents, à minuit au domicile. Une sacrée journée, puisqu'elle commença à 3h15 le matin.

J'ai eu autant de plaisir que mes compagnons de sortie ; surtout celui de les voir apprécier. Merci donc pour leur heureuse compagnie.    Chr

Héloïse :      Un groupe bien équilibré dans les connaissances ! Ce qui a permis aux moins expérimentées de réaliser cette magnifique course en confiance! Un merci tout particulier à vous Messieurs ;-) Nous avons partagé de beaux moments, forts en émotions et en partage! Des émotions pas toujours agréables, surtout lors du fameux bouchon! Mais retenons plutôt la fierté à chaque sommet et à l'arrivée à la voiture! Probablement que la descente était le moment le plus difficile du weekend!  

Alexandre : Je rajouterais que cette jolie course, avec quelques rebondissements qui en ont fait une petite aventure fort plaisante, présenta un style d'alpinisme varié entre les différents visages de la météo; orage, pluie, grésil, soleil, mais aussi dans l'approche, neige, glacier, rocher, mur de glace et arête de neige ou rocher.
Sans oublier la vue magnifique sur les Liskamm en parcourant l'arête Est du Castor lors de la descente vers le Felikjoch.
Merci les filles pour votre compagnie et bien sûr à Christian pour son pilotage parfait!